LES KILONGA

Scolarisés dans l’école primaire publique (EPP) du Fokontany, les Kilonga sont répartis au Centre Ketsa en 4 classes (46 enfants en moyenne/classe) de la 10ème à la 7ème.

Le sureffectif pour la majorité des EPP à Madagascar (plus de 700 enfants à Antannety II, plus de 50 à 60 enfants par classe et par demi-journée) nécessite une organisation spécifique, soit en demi-groupe, pour assurer des conditions minimales d’apprentissage.  Ainsi, le Centre Ketsa apporte une valeur ajoutée sur l’autre demi-journée en accueillant les Kilonga dans des salles de classe de 23 enfants maximum : 4 demi-groupes sont accueillis le matin, et 4 autres demi-groupes sont accueillis l’après-midi.

Historiquement, les Kilonga bénéficiaient en classe au Centre Ketsa d’un « soutien scolaire ». Cette année, nous souhaitons faire évoluer nos méthodes pédagogiques, et parlerons davantage de pédagogie active. Dorénavant, le Centre Ketsa sera un centre d’éveil.

2 samedis par mois, Les Kilonga se réjouissent de participer tout au long de la journée aux différentes animations organisées autour de 3 sphères : éducation, sport et créativité. Ces activités s’inscrivent dans le cadre d’un projet animation tout au long de l’année avec pour finalité, la réalisation de 2 grands spectacles, en décembre et en juin. En fonction de leurs envies, motivations et compétences, les enfants et jeunes ont la possibilité de s’inscrire pour notamment découvrir des activités originales : capoeira / slam / informatique / couture / théâtre / cuisine / danses traditionnelles malgaches…

Soucieux du bien-être de tous, le centre Ketsa favorise les échanges avec les parents des Kilonga, en mettant à disposition un espace d’écoute auprès d’une assistante sociale pour évoquer des problématiques diverses, mais majoritairement d’ordres économiques. Ce soutien au cas par cas, à travers des entretiens individuels, permet d’améliorer le lien social entre les équipes du centre et les familles, au bénéfice des enfants.

Depuis la rentrée 2017-18, l’équipe médicale a vu passer au dispensaire plus de 83 enfants dont 40 du groupe Kilonga. En majorité, les enfants souffrent de maladies récurrentes mais plutôt anodines telles que toux, rhume, liées aux nombreux changements climatiques dans la région.

Pour garantir leur bon état de santé, chaque Kilonga bénéficie d’une visite médicale annuelle programmée cette année 2018 au mois de Janvier. L’occasion également de développer les actions de sensibilisation et prévention sanitaires en fonction des situations, notamment l’hygiène. Ainsi, une attention particulière autour de cet axe s’est instaurée au centre pour l’ensemble des équipes et se traduit sous diverses actions : lavage des mains en entrant au centre, lavage des mains avant les repas, brossage des dents avant chaque début de demie journée, douche en cas de nécessité, affichages en classe, chants pendant les récréations, projections vidéos…

Pour certains, la situation économique des familles des Kilonga ne permet pas aux enfants de manger correctement et suffisamment. C’est pourquoi le Centre Ketsa met en place chaque matin une collation afin de répondre à leurs besoins vitaux et favoriser l’apprentissage. Le midi, ces 184 enfants bénéficient également d’un repas complet à la cantine avec les valeurs nutritionnelles nécessaires adaptées à leur tranche d’âge. Ce sont plus de 3680 collations et 3680 repas distribués par mois pour ce groupe d’enfants.

Comment sélectionne-t-on les enfants ?

Avant chaque rentrée scolaire, une étroite collaboration s’instaure entre l’équipe du pôle éducation et l’EPP avec pour objectif de permettre une sélection rigoureuse des enfants pour l’entrée en 10ème au centre Ketsa.

Cette sélection se fait sur 2 niveaux :

  • Auprès de l’EPP : les enseignants de l’EPP assurent une 1ère sélection parmi l’ensemble des enfants inscrits en 10ème. Cette 1ère liste pré-établie se fait en fonction de la situation économique des familles, de l’éloignement, mais surtout en fonction des difficultés scolaires des enfants.

 

  • C’est ensuite aux équipes éducatives et sociales de sélectionner une nouvelle fois via des entretiens individuels des parents et enfants pour s’assurer de leur motivation à intégrer le centre, puis via des VAD pour valider le critère économique des familles. Ainsi, sur environ 150 enfants en classe de 10ème à l’EPP, seulement 46 sont retenus pour bénéficier d’un accompagnement au Centre Ketsa. Ces actions sont validées une fois le dossier scolaire et administratif de l’enfant créé par l’équipe du pôle social et éducatif et la signature d’un contrat d’engagement avec les parents.


Les critères :

– situation économique et sociale des parents

– motivation des enfants et parents à intégrer le centre

– motivation des enfants à étudier

– comportement/assiduité à l’EPP année N-1

– actes civils et administratifs à jour

– situation géographique

Publicités